arrow-right cart chevron-down chevron-left chevron-right chevron-up close menu minus play plus search share user email pinterest facebook instagram snapchat tumblr twitter vimeo youtube subscribe dogecoin dwolla forbrugsforeningen litecoin amazon_payments american_express bitcoin cirrus discover fancy interac jcb master paypal stripe visa diners_club dankort maestro trash

Les Éditions deux-cent-cinq publient des ouvrages consacrés au design graphique, à la typographie et aux pratiques qui participent à enrichir et accompagner le regard et l’imaginaire des lecteurs: anthropocène, architecture, urbanisme, paysage.
     Convaincus que donner du sens aux images et aux signes qui nous entourent quotidiennement contribue à nous rendre autonome et citoyen, les Éditions deux-cent-cinq ont la volonté de proposer des ouvrages qui s’adressent au plus grand nombre, qu’ils soient initiés ou néophytes.
     Cette transmission des savoirs et d’une culture du design graphique passe par une pédagogie toujours exigeante, jamais réductrice, faisant confiance à l’intelligence et à la clairvoyance des publics auxquels elle s’adresse — adultes comme enfants.

La maison d’édition est dirigée par Damien Gautier et Florence Cortat-Roller qui, par leur parcours et leur expérience en tant que designers graphiques dans le champ du design éditorial*, proposent de considérer les livres comme des objets alliant simplicité et richesse; évidence et questionnement; forme et fonction.

Depuis 2010, les Éditions deux-cent-cinq interrogent la définition du livre: forme, matérialité, mode et lieu de production, de diffusion, coûts de fabrication…

Aujourd’hui, concevoir, fabriquer, diffuser des livres ne peut être une activité dirigée par la rentabilité, l’efficacité, ni même l’esthétique. Les Éditions deux-cent-cinq, en partenariat avec l’École urbaine de Lyon, se sont engagées dans la publication d’ouvrages qui regardent le Monde contemporain du point de vue de notre entrée dans l’Anthropocène.

Les Éditions deux-cent-cinq élaborent des principes éditoriaux raisonnés et vertueux:
— Optimiser les ressources : des formats de livres économiques.
Privilégier les circuits courts : une fabrication locale, sinon nationale, et certifiée.
Porter attention aux matériaux : papiers certifiés, recyclés, voire récupérés ; encres végétales…
Choisir un diffuseur, partenaire actif entre éditeurs et libraires.
Refuser le système des “offices”: tout livre est commandé par le libraire ou le lecteur.
— Refuser la diffusion par Amazon, structure destructrice de liens, d’échanges et d’emplois.
— Réunir tous les acteurs de la chaîne du livre pour partager les contraintes et imaginer les possibles.
— Mener des workshops pour sensibiliser les futurs acteurs du livre aux enjeux anthropocènes.

C’est en pensant chaque livre — depuis sa conception jusqu’à sa fabrication — en considérant chaque paramètre et chaque acteur que les ouvrages produits deviennent de “beaux” livres, qu’ils soient de poche ou, au contraire, particulièrement grands.

*Damien Gautier et Florence Cortat-Roller codirigent Bureau 205, bureau de design graphique, et la fonderie de caractères typographiques 205TF.